Histoires en Couleurs Imprimer Envoyer
Livres - Nouvelles
Vendredi, 27 Avril 2012 20:11
Histoires en couleursAprès Le Cercle du Karma, un premier ouvrage très remarqué, Kunzang Choden revient dans un livre de nouvelles fortement influencées par sa propre histoire et celles des femmes bhoutanaises dont elle livre, en 13 histoires courtes, un portrait intimiste et révélateur d'une richesse intérieure dont chaque facette nous interpelle...

Titre : Histoires en Couleurs
Auteur : Kunzang Choden
Traducteur : Sophie Bastide-Foltz (de l'anglais Bhoutan)
Éditeur : Actes Sud
Date de publication : 2 mai 2012
Format : 208 pages - 115 x 217mm - Broché
ISBN : 978-2330006143
Prix public : 30€

Présentation de l'éditeur
Treize nouvelles pour rendre hommage à la femme bhoutanaise et célébrer son esprit d'indépendance et le rôle qui est le sien au pays du BNB (Bonheur National Brut). Une découverte d'un pays lointain et en pleine mutation à travers les femmes qui ne cessent d'en façonner le destin jour après jour.

Pour écrire les treize nouvelles qui composent cette anthologie à la gloire d'une femme bhoutanaise prétendument traditionnelle — mais beaucoup plus subversive qu'il n'y paraît — Kunzang Choden s'est inspirée de la vie quotidienne dans le Bhoutan rural aussi bien - que de sa propre expérience. Dans un pays en pleine mutation où la vie est loin d'être facile, la femme (mère, épouse ou fille) se caractérise, même quand elle n'a pas bénéficié de toute l'instruction souhaitable, par son esprit d'indépendance et par son volontarisme.

Autobiographique, la première nouvelle du recueil, Mon nom, mon identité, est emblématique de l'anthologie tout entière. Agée d'à peine 9 ans, Kunzang Choden, inscrite dans une école catholique renommée du Bengale, à des centaines de kilomètres de son pays natal, a, pour la première fois de sa vie, quitté son village pour affronter dans la plus totale solitude un nouvel environnement. Le jour de la rentrée scolaire, Kunzang ayant déclaré à la directrice qu'elle porte le même prénom que son père se heurte à l'incrédulité de cette dernière qui, furibonde, l'accuse de mentir. Kunzang ne parlant que le Tang (dialecte utilisé par quelques centaines de personnes à Bumthang, au fin fond du Bhoutan) la communication est extrêmement difficile, mais la fillette tient bon : tel est bien son prénom et elle n'en démordra pas.

Toutes les nouvelles du recueil racontent ainsi des histoires de femmes, pleines d'humanité et de poésie. C'est ainsi que, dans Regarde son nombril, une jeune fille de la campagne se rend à Thimpu, la capitale du Bhoutan, afin de rendre visite à son frère : émerveillée par la ville, elle devient peu à peu l'objet d'une métamorphose physique tout autant que morale : la fruste jeune paysanne aux ongles sales qui travaillait la terre et plongeait les mains dans le fumier, sort de sa chrysalide et se mue en une quasi "fashionista" se faisant poser un piercing au nombril...

Femmes trompées, femmes seules, femmes désirées puis abandonnées, femmes courageuses, avides ou généreuses, femmes qui se battent pour offrir à leurs enfants une vie meilleure, autant de destins dans lesquels les femmes du monde entier peuvent se reconnaître et qui permettent au lecteur de faire l'expérience d'une émouvante proximité avec un pays aussi lointain que méconnu.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Vous c'est plutôt...
 

Syndication

Le feed RSS d'indeenlivres.com